MACRONIBUS

Sylvain prend le FLIXIBUS Paris-Milan pour aller à Chambéry. Il descend se dégourdir les jambes pendant l’arrêt changement de chauffeurs aux environs de Macon.
Il revient pour constater que le bus part sans lui…
Il est 2 heure du mat ; il téléphone Chez Macronibus qui lui dit qu’il doit se rendre à Lyon par ses propres moyens et prendre un nouveau billet pour faire le reste du trajet.
Si pareille mésaventure vous arrive, sachez qu’il faut téléphoner à la gendarmerie qui interceptera le bus sur la prochaine aire pour vous récupérer.
L’ignorant, l’infortuné Sylvain fait du stop et se voit déposer à Villeurbanne vers 5h du matin. Son père vient le chercher en voiture pendant que sa mère coince le macronibus à l’escale de Chambéry.

– Où qu’il est, mon fils ?

Les chauffeurs italiens, dans la pure tradition commedia dell’arte et avec beaucoup de gestes répondent, genre :

-Ma che nouille a pas comprende franc chaise.

– Ben voyons !

Elle avise un sac qu’elle croit reconnaître et demande aux passagers s’il appartient à quelqu’un ; personne ne répond. Elle demande ensuite à vérifier dans la soute, fouille quelques bagages avant de trouver enfin le sac et partir.
(Rappelons que nous sommes toujours sous Vigipirate…)
Notre voyageur écrit une belle lettre à Macronibus pour exprimer ses sentiments.
Réponse Flixbus : Mille excuses, merci de nous le signaler. Geste commercial, nous vous proposons un bon de 3 euros (oui, trois !) à valoir sur votre prochain trajet…
Moralité : l’eau causte chéro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.