Pourquoi faire simple ?

En faisant ma petite enquête, j’ai découvert que le monde est bien plus simple qu’on pense. Ce sont les mots qui le compliquent.
Par exemple, si d’aventure vous vous mêlez de mettre en doute l’efficacité de la transsubstantiation, il y a des chances qu’on vous traite de floccinaucinihilipilificateur.
Pour vous éviter de longues et pénibles recherches, sachez que la floccinaucinihilipilification consiste à estimer qu’une chose est sans valeur.
ça valait vraiment le coup de chercher, pas vrai ?
Autre exemple de simplicité, qui concerne le « Grand Débat National », Berthold Brecht connait déjà le résultat: «Puisque le peuple vote contre le Gouvernement, il faut dissoudre le peuple ».

Le véritable enquêteur adopte les bonnes vieilles méthodes policières, mais cela ne suffit pas toujours.
Prenez le 5 octobre 2017. Deux évadés de la prison d’Edmonton au Canada, ont été retrouvés 24 h après par la police. Essayez de deviner où on les a attrapés.
Un indice: pensez à l’endroit le plus improbable ou le plus logique, selon le point de vue.

Les indices ne sont pas toujours infaillibles. Sachez que l’erreur policière, qu’elle soit volontaire ou pas, est bien plus courante qu’on ne croit. De plus, les
analyses de sang effectuée par les médecins légistes ne sont pas aussi fiables que les séries policières voudraient nous faire croire.
Une enquête aboutit à une fausse identification dans quasiment 80 % des cas ! Les preuves médico-légales comme les empreintes digitales sont également sujettes aux erreurs et sont loin d’être aussi incontestables que dans les « Experts Amis Amis ». Même l’analyse de l’ADN est parfois trompeuse.

En 2004, un attentat à la bombe à la gare Alcala de Henares près de Madrid, fait 191 morts. Une analyse d’empreintes digitales effectuée par plusieurs experts,
amène le FBI a arrêter Brandon Mayfield, un américain converti à l’islam. Deux semaines plus tard, Mayfield est libéré quand la police espagnole établit un lien entre
les mêmes empreintes digitales et un autre suspect en Espagne. Le FBI a confirmé ces faits. L’empreinte digitale n’est donc pas la panacée…

Encore plus beau : pendant 16 ans, la police allemande a poursuivi une insaisissable tueuse en série connue sous le nom de «Fantôme de Heilbronn». Au fil des années, le même ADN féminin était trouvé sur 40 lieux de crime dont 6 meurtres. On a finalement découvert que les cotons-tiges utilisés pour recueillir les échantillons d’ADN étaient contaminés par l’ADN d’une employée de l’usine qui les fabriquait…

Et puis, il y a le mobile, qui pose aussi des questions. Le 23 avril 2018, Alek Minassian écrit sur Facebook un serment d’allégeance à la «rébellion incelle». C’est une référence à la haine qu’éprouvent les incels, «involontairement célibataires», mâles qui n’intéressent pas sexuellement les femmes.

  https://incels.is/

Il a ensuite utilisé une camionnette pour foncer dans la foule à Toronto et tuer 10 personnes. A se demander s’il n’avait pas lu Houellebecq.

Autre crime aux nombreux suspects, une étude a montré que depuis 50 ans, les fruits et légumes ont perdu jusqu’à 80 % de leur valeur nutritive. Certains suspects, autorités sanitaires et criminels cinglés, continuent de nier l’empoisonnement généralisé aux pesticides et le péril climatique.  15 000 scientifiques ont pourtant récemment signé un manifeste « Avertissement à l’Humanité » tirant la sonnette d’alarme sur l’état de la planète.

Comme je disais, le monde est plutôt simple.
En début d’année, le 4 janvier 2019, cinq adolescentes sont mortes et un homme grièvement blessé à Koszalin, dans le nord de la Pologne suite à l’incendie qui
a ravagé le local d’un «Escape Room». Ils n’ont pas pu s’en échapper.
Ah oui, c’est la réponse à la question du début, les 2 évadés d’Edmonton ont été arrêtes dès le lendemain de leur cavale… dans un établissement d’«escape game».
Évidement c’est véridique, quel intérêt, sinon ?
On prétend que la drogue est une évasion mais à ce qu’on dirait, l’évasion aussi est une drogue. Mais la télé le montrait depuis longtemps.
J’ai vite arrêté cette enquête qui m’amenait trop loin. Juste après avoir découvert l’existence des latrinapapirophiles, collectionneurs de papier toilette.
Des individus pas meilleurs ni pires que les incudinophiles, qui collectionnent les enclumes et c’est bien leur droit.
Je me découvre énumérophiliste, sans rien à rajouter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.