Intelligence artificielle et douve du foie

                    
La nature prend des voies singulières lorsqu’il s’agit de reproduction. Pas que dans le porno. La douve du foie vit à l’aise dans les voies biliaires du mouton. Ce dernier pose ses crottes dans l’herbe et un mollusque va les ingérer. La douve sous forme de larve sera encore expulsée puis avalée par une fourmi. La suite est digne de La Fontaine:
la douve pousse la fourmi à grimper en haut d’un brin d’herbe et à s’y fixer en attendant d’être broutées par un mouton, fin du cycle.
L’ensemble du cycle est nécessaire à cet être quelque peu compliqué. Un cycle semblable concerne le toxoplasme dont l’hôte final est le félin, surtout le chat. Une fois infecté, les crottes de l’animal sont ingérés par un hôte intermédiaire, rongeur, oiseau ou mammifère. Des œufs éclosent et le toxoplasme finit son cycle dans l’intestin d’un chat après qu’il ait mangé l’hôte intermédiaire.
Pas mal tortueux, comme mode de reproduction…
Le phénomène extraordinaire, c’est que le rat, hôte intermédiaire, sera poussé par le toxoplasme à ne plus avoir peur des chats. Il oublie la peur instinctive du chat et se met à apprécier l’odeur de son urine. Autant parler de suicide commandé.
En Afrique, c’est le singe infecté par le toxoplasme qui ne craint plus les félins et se fait croquer sans fuir.
L’homme aimant la compagnie des chats devient facilement porteur du toxoplasme. En France une personne sur 2 porte des kystes musculaires et cervicaux bourrés de toxoplasmes. Jusqu’à peu, on n’y voyait pas de problème sérieux sauf pour la femme enceinte ou les personnes sans défenses immunitaires.
On a remarqué toutefois que la toxoplasmose, qui supprime la peur du rat envers le chat jusqu’à l’attirance suicidaire, modifie le comportement de tous ses hôtes.

PRENEZ DES RISQUES
On soupçonne désormais une influence du toxoplasme sur le comportement humain car d’abord, il augmente le taux de dopamine. Il semble pousser le porteur à prendre plus de risques que les non infectés. Que le microbiote influe sur le psychisme, on le montre chaque jour, les bactéries produisent par exemple la quasi totalité de la sérotonine chez l’homme. Dopamine et sérotonine gèrent les états émotionnels et le niveau d’agressivité, et donc certaines de nos actions et réactions.
On se croit libres mais en fait, on pourrait bien être sous l’influence de nos boyaux et des 3 kilos de microbes et bactéries qui l’occupent. Voilà qui calme les ardeurs et les prétentions philosophiques.

ARTIFICIEL
Autre douche froide en perspective, un organisme nommé « OpenAI » a mis au point un générateur de texte désigné sous l’appellation GPT2. Ce système d’intelligence artificielle peut écrire la suite d’un texte à partir de quelques mots ou d’une page. Ce GPT2 rend possible ce que l’on pensait utopique. Plus puissant que tout ce qui existait avant, il stocke les données de plus de 10 millions d’articles sélectionnés, « l’équivalent de 35 000 exemplaires de Moby Dick ». Sa puissance lui permet de comprendre les textes, qu’il peut synthétiser et traduire.

Ce modèle d’intelligence artificielle rédige des textes correspondant au style et au sujet qu’on lui propose de compléter. Par exemple si on lui donne les premiers
paragraphes d’un article du « Guardian » sur le Brexit, il propose un article crédible, rempli de citations de Jeremy Corbyn, de mentions sur la frontière irlandaise et de réponses du porte-parole du Premier ministre. Exemple de sa prose :
«Interrogé pour clarifier les rapports, un porte-parole de May a déclaré: Le Premier ministre a clairement indiqué que son intention était de quitter l’UE aussi rapidement que possible et cela dépend de son mandat de négociation, comme l’a confirmé le discours de la reine la semaine dernière« .

A partir du début d’article suivant: « Le Brexit a déjà coûté au moins 80 milliards de livres à l’économie britannique depuis le référendum sur l’appartenance à l’UE. »
GPT2 poursuit :
« Et de nombreux experts de l’industrie pensent que les dégâts sur l’économie seront plus grands encore. Dans certains cas, les coûts seront beaucoup plus lourds. Un récent rapport publié par la Royal Society of Arts a montré que le Royaume-Uni pourrait perdre jusqu’à 30% de ses dix universités les plus éminentes dans le futur, un changement qui menacerait de chasser une large part de nos plus talentueux jeunes cerveaux hors du pays vers les campus des pays en développement. Ceci est un coup particulièrement dur : des recherches menées par l’Université d’Oxford avertissent que le Royaume-Uni devrait dépenser près de mille milliards de dollars dans son infrastructure post-Brexit pour remplacer la perte des talents internationaux venus de l’étranger. Et ce n’est que le début. »

Voilà qui pourrait fort bien être un véritable article du « Gardian »…

                  ENCORE PLUS FORT

Mais les choses vont beaucoup plus loin. A partir de la première phrase du roman « Orgueil et Préjugés » de Jane Austen: « Il est une vérité universellement reconnue, »
GPT2 enchaîne :
« … , que quand une nation est dans une condition de civilisation, il est dans une large mesure l’affaire de ses dirigeants d’encourager les habitudes de vertu, d’assiduité et d’ordre au sein de son peuple. C’est un prérequis de toute communauté. »

Pas mal, non ? Et dès la première ligne de « 1984 » de George Orwell : «C’était une journée froide et ensoleillée d’avril et les horloges sonnaient treize heures»,

GPT2 reconnaît le ton SF et le genre de style pour poursuivre ainsi :

«J’étais dans ma voiture en route pour un nouvel emploi à Seattle. Je mets l’essence, tourne la clé, puis je laisse couler. Je viens d’imaginer à quoi ressemblerait la journée. Dans cent ans. En 2045, j’étais enseignant dans une école d’une région pauvre de la Chine rurale. J’ai commencé par l’histoire chinoise et l’histoire des sciences« …

Et ben dis donc… Y’a du soucis à se faire, et pas seulement pour les journalistes. Les romanciers aussi pourraient bientôt pointer au chômage. Mais où va t-on ?

PANIQUE
Au dernier moment, avant de diffuser GPT2 dans la nature, OpenAI à pris peur. L’entreprise s’est demandé ce que des malveillants pourraient en faire.
« Il y a beaucoup de personnes qui sont mieux à même de penser à ce qu’elles peuvent faire avec de mauvaises intentions. « 
Le spam et les fausses nouvelles, bien sûr. OpenAI a créé une version de GPT2 avec quelques modifications pour produire des critiques positives ou négatives sur des produits. Vu qu’il est basé sur Internet, il est facile d’encourager GPT2 à pondre des textes fanatiques, des fakes et des théories du complot.
Les gens d’OpenAI pensent qu’il faut préparer le monde à ce qui sera dominant dans un an ou deux. On ne peut plus contrôler la technologie comme avant. La baisse des coûts et l’augmentation des capacités numériques produisent des évolutions imparables et imprévisibles. Et les irresponsables sont nombreux…

Bon, après ces bonnes nouvelles, je vais tenter de deviner ce que GPT2 écrirait après :
« Depuis ce matin, j’ai le casque à boulons. Je vais quand même écrire un article sur OpenAi et les parasites intestinaux… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.