Niouze 6 – De quoi je me Mêle ?

Une centaine de médecins ont signé une pétition pour exiger le déremboursement de l’homéopathie, au prétexte que c’est pas scientifique.

A aucun moment ils ne se sont demandé si la connerie est scientifique ou pas. Il y a pourtant de nombreux témoignages. Où ont-ils eu leur diplôme, ces diafoirus, dans un cadeau de fastfood ?

Car qu’est-ce que ça peut faire si c’est pas scientifique, si ça peut soigner ?
Ceux qui s’intéressent à la vie des bêtes savent qu’au États-Unis, quelque chose tue plus que les armes à feu : les opiacées et psychotropes qui causent plus de 50.000 morts par an. C’est même devenu une cause nationale.
Or une multitude d’études montrent qu’il n’y a pas de différence d’efficacité entre les antidépresseurs et un placebo. La multinationale du médoc GlaxoSmithKline a été condamnée à 3 milliards d’amende pour avoir oublié de mentionner ces études dans la description de ses produits.

(Rassurez-vous, c’est l’équivalent d’un PV à dix balles pour vous).

On peut quand même se demander pourquoi les ricains ne se shootent pas au placebo, si ça produit les même effets sans les effets secondaires.
Je suis sûr pratiquement sûr qu’on pourrait enivrer ses convives en leur faisant boire du vin sans alcool transvasé dans des bouteilles à étiquette de bordeaux à 13°.
Je vais peut-être déposer cette idée.
Ce sont les États-Unis qui nous ont habitué à ce droit de tout s’approprier. On peut déposer une molécule et en avoir le monopole, on peut breveter des espèces végétales ou animales, avec totale propriété.

Quand on pense que la fraise actuelle a été « inventée » en France, oui madame; mais à une époque où l’on ne songeait pas à s’approprier des espèces vivantes. Une foule de variétés de fruits et de légumes ont échappé jusque là à la propriété privée, mais il faut veiller au grain. Et aux graines. Et aux semences, car les multinationales n’ont qu’un rêve: se les approprier, comme les nombreuses espèces F1 dont on ne peut tirer de semences et qu’il racheter chaque année.
Il est possible que tôt ou tard quelqu’un dépose un brevet sur l’oxygène, qui se raréfie. Ce quelqu’un sera probablement aussi dépositaire du brevet sur les arbres.

La propriété, c’est le vol.
La question est la suivante: voler une idée fait-elle disparaître cette idée ? Non, au contraire, pourrait-on dire; c’est pourquoi le plagiat est universel en littérature. Jusqu’à ce qu’on fasse appel à un droit de propriété intellectuelle. L’idée peut rapporter de l’argent et celui qui la réclame fait valoir un droit de propriété. D’où les efforts pour breveter, enregistrer, déposer tout et n’importe quoi. Avant l’invention de la propriété intellectuelle (1791), on ne s’en souciait guère. De nos jour on concède la propriété et le monopole jusque sur le vivant.
Bon, pour revenir aux toubibs de la pétition dont je causais au début, ce sont évidement les mêmes qui prescrivent les antidépresseurs. Molière n’est pas mort, ça c’est prouvé et scientifique !

Petite fiction (à peine)
Après avoir été déconsidéré par le corps médical, le succès de l’homéopathie est toujours en croissance exponentielle. Or, on apprend par dépêche AFP du 20 mars 2029 que depuis 20 ans, les fameux labo B. qui produisent ces remèdes, ne mettent plus dans les granules que du sucre et du lactose. Ces purs placebos n’ont pas fait varier d’un iota l’efficacité de leur prescription qui parviennent toujours à soigner d’innombrables troubles. Les caisses de sécurité sociale remboursent tout traitement homéopathique à plus de 500 %.
Le plus étonnant pour les chercheurs reste que les usagers sont parfaitement au courant que les granules sont des placebo et ils s’en moquent totalement puisque ça marche.
Le véritable médicament, c’est le patient.

Trump ou la réalité virtuelle

Tiens, je vais faire semblant de passer du coq à l’âne, j’aime bien virer serré dans virages, comme le pape. Ainsi que l’annonce le scientifique Donald Trump, la preuve que le réchauffement climatique c’est du vent, c’est qu’aujourd’hui, il fait plutôt froid.
Croyez ce que je dis et pas la réalité. La réalité c’est ce que je dis au moment ou je le dis, et ça dépend du moment et du lieu. Lisez ou relisez Georges Orwell, 1984. C’est ça qui fait froid dans le dos: on rappelle souvent qu’Hitler aussi a été élu « démocratiquement » par ses concitoyens… Mince, j’oubliais d’éviter de plonger dans la loi Godwin (plus une discussion dure, plus la probabilité d’y impliquer les nazis ou Hitler augmente).
Les portes de l’oubli
Franchir une porte ou passer une limite physique peut déclencher l’oubli. C’est un truc qui arrive à tout le monde, on change de pièce et on se souviens plus ce qu’on venait y chercher. Une porte mène à un nouvel environnement sans les indications qui rappellent ce que vous faisiez avant. Pénétrant dans une nouvelle salle, le cerveau doit recréer ce qu’on pensait dans la salle précédente alors qu’il est entrain de s’adapter à un autre environnement. c’est pour ça qu’il y a toute une mythologie des portes, comme celle de l’Enfer de Dante,
(lasciate ogni speranza voi ch’entrate).
A propos d’enfer, après avoir déclaré que les homosexuels doivent consulter un psychiatre, le pape a dit qu’avorter c’est faire appel à un tueur à gage. Il a des points de vue intéressants, ce pape, mais il faut toujours qu’il se rétracte après. Non, j’ai jamais dit ça, ou alors je le pensais pas. En tous cas je m’en souviens pas.
Si on continue de donner le permis de conduire l’Église à des alzheimer, ça va se terminer contre un platane… Vous vous souvenez du philosophe Eddy Mitchell ?
« Maintenant l’amour est devenu péché mortel
Ne provoquez pas votre Père Éternel
Pas de boogie-woogie avant vos prières du soir »*
L’ordinateur, c’est (un peu) du sport. On me dit qu’au lieu de proférer des âneries, je ferais mieux de faire du sport. Ah bon ? Il y a 11,7 grammes de muscle dans l’index. Pour un gramme de muscle contracté pendant une seconde, l’organisme brûle 16,7 micromoles d’adénosine triphosphate par seconde et par gramme de muscle contracté. L’index consomme 195 micromoles par seconde. Comme il y a 7,3 calories par molécule d’ATP, vous dépensez 1,42 calories chaque fois que vous cliquez sur votre souris. Bien sûr, pour perdre du poids, il faudrait cliquer des millions de fois dans la journée, mais les ados qui jouent sur ordi font plus d’exercice qu’on imagine. Et puis, en tant que représentant de l’homme contemporain, c’est pas la seule injonction que je subis. on me dit que je devrais manger bio, végan, cucurmine et cucurbitacée, me mettre au chi cong, au Pilates, au vélo, au streching, au 4*4, hybride, sans plomb, à l’éthanol, lire Houelbecque, voir Games of Throne, croisiérer vers les Maldives, Venise, poster sur Meetic, investir dans la pierre, le vent, le bitcoin, le canabis, les Ehpads… Ah oui, si vous cherchez un bon investissement, choisissez l’or gris. L’Ehpad, c’est l’avenir: tout le monde y passe, le cœur de cible est gigantesque. Avec 1000 à 4000 euros par tête de pipe pour un service digne du quart monde, impossible de trouver mieux comme rapport.
On dit qu’en Afrique quand un vieux meurt, c’est une bibliothèque qui disparaît. Ici, l’usine à vieux fait disparaître non des bibliothèques mais des comptes épargne par dizaines de milliers. Vous le voyez, j’ai l’air de me disperser, mais pas du tout. Je soulève le lièvre et pan ! Y’en a deux qui sortent. Je les atteins rarement, comme si je visais à côté. D’ailleurs vous l’aurez remarqué, je ne lutte pas pour l’audimat. Quand Pornhub fait trente milliards de vues annuelles, moi j’en fais une centaine. Je suis pourtant beaucoup plus porn que lui. Trump, Hitler, le pape, Internet… Mais bon,
«Parfois, il est plus important d’être humain que d’avoir bon goût.» disait Bertolt Brecht.

Niouz 5 – De mauvais poil

Le français est grincheux et consomme des antidépresseurs. Malgré les invitations constantes à positiver, nos sociétés n’ont pas l’air plus heureuses. Et ça tombe bien, car des études ont montré les bénéfices des émotions négatives. Dans ces expériences, on agit sur l’humeur de participants en leur montrant des films gais ou tristes pour évaluer leurs changements de comportements. Quand des personnes gaies ou tristes doivent exécuter une tâche mentale complexe, ceux qui sont de mauvaise humeur persévèrent plus, passent plus de temps à cette tâche et donnent plus de bonnes réponses.
On découvre ainsi qu’une humeur négative donne de la motivation.   Etonnant, non ?
Des sentiments négatifs peuvent améliorer la mémoire. Dans une étude de 2008, les chercheurs ont étudié les effets de l’humeur liée à la météo.
Des personnes qui faisaient du shopping lors de journées ensoleillées ou nuageuses voyaient dix objets inhabituels placés dans un magasin. Ils devaient plus tard se les rappeler. Résultat : ceux qui étaient de mauvais poil se souvenaient mieux des détails. De plus, ça peut conduire les gens à être plus attentifs, plus équitables et moins égoïstes.
En donnant trop d’importance au bonheur, on ne tire pas profit des vertus de la tristesse et on risque plus de déceptions. C’est la conclusion.
Celle de Pascal: se dire que le bonheur c’est pour plus tard, voilà le malheur.

Et l’oxytocine, vous connaissez ? C’est une hormone associée entre autres au nourrissage et à l’attachement, elle produit le bien-être et renforce la liaison entre le parent et l’enfant. Après de longs regards de leurs chiens, le niveau d’ocytocine des propriétaires augmente en flèche.
J’ai mon chien sous yeux et pourtant je suis de mauvais poil, il a pissé sur le tapis. Encore une cause d’aigreur, je suis allé consulter la semaine dernière. 
– docteur, quand je fais l’amour, j’entends des sifflements…
– A votre âge vous espériez quoi ? Des applaudissements ? 
Ah, tu la connaissais ?
Freud admirait le livre d’un certain de Ludwig Börne intitulé « l’Art de devenir un écrivain original en trois jours ».  Extraits:  » la sincérité est la source de tout génie; les hommes seraient plus intelligents s’ils étaient plus moraux ».
La première partie me semble douteuse, la seconde aussi.
Freud a rêvé toute sa vie d’être un écrivain, mais a dû se contenter d’être un génie assez sincère. Il aurait certainement admis que beaucoup de psychopathes sont intelligents et que les saints stupides ne manquent pas.
« le sens moral est plus important que l’intelligence » (Alexis Carrel – L’Homme, cet Inconnu)
      Pour illustrer la chose, il y a deux ans, Microsoft a lancé Tay, un robot conversationnel sur tweeter. Doté d’intelligence artificielle, il peut s’ajuster et apprendre au contact de l’humain. Il n’a fallu quelques heures pour le retirer en catastrophe tant il avait vite appris l’essentiel et tenait des propos xénophobes, machistes et conspirationniste.
« La conscience est la lumière de l’intelligence pour distinguer le bien du mal. » disait Confucius.
Enfin, original ou pas, il y a peu de chance que quiconque devienne écrivain en trois jour, je le saurais vu que j’anime un atelier d’écriture créative,  en suivant scrupuleusement le principe de Rilke : « Personne ne peut vous apporter aide et conseil, personne » (Lettres à un jeune poète).   Allez, portez vous bien !

« SHIT JOBS” et « GIG ECONOMY »

On a intérêt à parler anglais si on veut anticiper un peu.
En complément des « shit jobs », dont nous avons causé récemment,
voici maintenant la « gig economy ».

La gig économie, dont le modèle vient des bals et soirées dansantes
où on rémunère les musicien à la séance, c’est la paye à la tâche.

L’économie des petits boulots s’installe en force grâce au numérique qui
tue peu à peu le salariat. Les plateformes collaboratives genre Uber,
imposent la micro-entreprise individuelle. Cinq millions d’emplois en
Angleterre et même déjà 35 % des actifs aux USA !
On connaît les chauffeurs de VTC, les livreurs de bouffe, les services à domicile, mais ce ne sont que les précurseurs.
Le travailleur indépendant, le freelance étaient jadis auréolés de
gloire, mais désormais le plus souvent, mini tâche égale mini paye.

Les conséquences sont énormes. D’abord pour la protection sociale,
diminuée pour le tâcheron, mais aussi pour l’ensemble de la population,
car comment financer le chômage ou la retraite dans le chacun pour soi ?
Assurances privées et capitalisation offrent des perspectives peu
réjouissantes.
Flexisécurité, c’est la seule alternative dont on entende parler et qui ne déclenche pas trop d’enthousiasme.
Ah oui, il me font marrer ceux qui ont fait le Congo et les colonies.
Comme explorateur, j’ai traversé de nombreuses régions du numérique,
sillonant par exemple IFTTT, wordpress, blubrry, zapier, sociocaster,
reddit, netvibes, narro, scoopit, Tello, Evernote, pinterest, Mailchimp,
Scrivener, etc…
Et c’est juste ceux qui me viennent à l’esprit dans l’instant.

Donc, pour se faire une idée de la gig économie, je recommande le site 5euros.com
(https://5euros.com/) qui est la Rolls des plateformes de boulot dansé.
Pour 5 euros, tu peux avoir ton thème astral, ton portrait en
caricature, 10.000 fans sur Facebook, 500 citations motivantes, ton nom
sur du café, la promesse de résoudre tes problèmes actuels, faire
chanter Joyeux Noël à la personne de ton choix par téléphone. C’est-i
pas super ?

Boulots de merde et économie de bal.

Mais il y a bien mieux: le modèle original.
Le Turc Mécanique (https://www.mturk.com).
L’idée fabuleuse d’Amazon ne fait que reprendre le « Turc Mécanique », un
automate joueur d’échecs du XVIIIème siècle animé par un manipulateur
caché à l’intérieur.
Ce site propose des tâches rémunérées à
quelques cents seulement. Amazon a inventé l’esclavage moderne
invisible, la fabrique de clics low-cost et l’usine à trolls.
Le
travailleur caché à l’intérieur dedans, le manipulateur invisible, le
turc à 5 euros, On dirait bien qu’on vit l’ère de la confusion.
Sauf qu’il y en a qui ne perdent jamais le Nord. Suivez mon regard.

Et suivez ce lien pour constater que maintenant, il cause !

Je vous invite à réagir à ces propos optimistes. N’hésitez pas à les commenter !
et partagez avec vos amis.
A bientôt !