Trump ou la réalité virtuelle

Tiens, je vais faire semblant de passer du coq à l’âne, j’aime bien virer serré dans virages, comme le pape. Ainsi que l’annonce le scientifique Donald Trump, la preuve que le réchauffement climatique c’est du vent, c’est qu’aujourd’hui, il fait plutôt froid.
Croyez ce que je dis et pas la réalité. La réalité c’est ce que je dis au moment ou je le dis, et ça dépend du moment et du lieu. Lisez ou relisez Georges Orwell, 1984. C’est ça qui fait froid dans le dos: on rappelle souvent qu’Hitler aussi a été élu « démocratiquement » par ses concitoyens… Mince, j’oubliais d’éviter de plonger dans la loi Godwin (plus une discussion dure, plus la probabilité d’y impliquer les nazis ou Hitler augmente).
Les portes de l’oubli
Franchir une porte ou passer une limite physique peut déclencher l’oubli. C’est un truc qui arrive à tout le monde, on change de pièce et on se souviens plus ce qu’on venait y chercher. Une porte mène à un nouvel environnement sans les indications qui rappellent ce que vous faisiez avant. Pénétrant dans une nouvelle salle, le cerveau doit recréer ce qu’on pensait dans la salle précédente alors qu’il est entrain de s’adapter à un autre environnement. c’est pour ça qu’il y a toute une mythologie des portes, comme celle de l’Enfer de Dante,
(lasciate ogni speranza voi ch’entrate).
A propos d’enfer, après avoir déclaré que les homosexuels doivent consulter un psychiatre, le pape a dit qu’avorter c’est faire appel à un tueur à gage. Il a des points de vue intéressants, ce pape, mais il faut toujours qu’il se rétracte après. Non, j’ai jamais dit ça, ou alors je le pensais pas. En tous cas je m’en souviens pas.
Si on continue de donner le permis de conduire l’Église à des alzheimer, ça va se terminer contre un platane… Vous vous souvenez du philosophe Eddy Mitchell ?
« Maintenant l’amour est devenu péché mortel
Ne provoquez pas votre Père Éternel
Pas de boogie-woogie avant vos prières du soir »*
L’ordinateur, c’est (un peu) du sport. On me dit qu’au lieu de proférer des âneries, je ferais mieux de faire du sport. Ah bon ? Il y a 11,7 grammes de muscle dans l’index. Pour un gramme de muscle contracté pendant une seconde, l’organisme brûle 16,7 micromoles d’adénosine triphosphate par seconde et par gramme de muscle contracté. L’index consomme 195 micromoles par seconde. Comme il y a 7,3 calories par molécule d’ATP, vous dépensez 1,42 calories chaque fois que vous cliquez sur votre souris. Bien sûr, pour perdre du poids, il faudrait cliquer des millions de fois dans la journée, mais les ados qui jouent sur ordi font plus d’exercice qu’on imagine. Et puis, en tant que représentant de l’homme contemporain, c’est pas la seule injonction que je subis. on me dit que je devrais manger bio, végan, cucurmine et cucurbitacée, me mettre au chi cong, au Pilates, au vélo, au streching, au 4*4, hybride, sans plomb, à l’éthanol, lire Houelbecque, voir Games of Throne, croisiérer vers les Maldives, Venise, poster sur Meetic, investir dans la pierre, le vent, le bitcoin, le canabis, les Ehpads… Ah oui, si vous cherchez un bon investissement, choisissez l’or gris. L’Ehpad, c’est l’avenir: tout le monde y passe, le cœur de cible est gigantesque. Avec 1000 à 4000 euros par tête de pipe pour un service digne du quart monde, impossible de trouver mieux comme rapport.
On dit qu’en Afrique quand un vieux meurt, c’est une bibliothèque qui disparaît. Ici, l’usine à vieux fait disparaître non des bibliothèques mais des comptes épargne par dizaines de milliers. Vous le voyez, j’ai l’air de me disperser, mais pas du tout. Je soulève le lièvre et pan ! Y’en a deux qui sortent. Je les atteins rarement, comme si je visais à côté. D’ailleurs vous l’aurez remarqué, je ne lutte pas pour l’audimat. Quand Pornhub fait trente milliards de vues annuelles, moi j’en fais une centaine. Je suis pourtant beaucoup plus porn que lui. Trump, Hitler, le pape, Internet… Mais bon,
«Parfois, il est plus important d’être humain que d’avoir bon goût.» disait Bertolt Brecht.

Le procès des cigales (suite et fin).

 

Finalement les parisiens ont peut-être raison dans la querelle des cigales.

La planète est de plus en plus bruyante, à tel point que de nombreuses espèces qui communiquent par des sons dans les airs et dans l’eau sont en danger. Trop de bruit, les oiseaux, les poissons, les insectes sont perturbés en permanence par les bateaux, avions, agglomérations, autoroutes, etc.

D’où l’échouage régulier des baleines et la plainte du parisien. le silence n’existe plus, l’obscurité non plus vu qu’on éclaire partout. Il faut aller au fin fond des déserts ou en altitude pour profiter de l’un et l’autre.

 

                                               Sable, sableux, sablonneux

Je te le répète, l’ordinateur et tout le tremblement, c’est basé sur du silicium, et le silicium c’est du sable. Toute civilisation repose sur du sable, la notre plus que les autres. Je te laisse réfléchir. C’est ce que je racontais jadis mais depuis, j’ai appris que le sable est l’élément le plus exploité au monde et qu’on voit déjà le moment où l’on va en manquer. C’était une blague politique: si Machin (votre adversaire politique) était au pouvoir au Sahara, en six mois ils seraient obligés d’y importer du sable… Et ben voilà, ça fait une paye que Dubaï importe des millions de tonnes de sable d’Australie.

Oui, mon gars, les australiens vendent du sable aux arabes; ça ferait rigoler si les esquimaux ne rêvaient pas d’acheter de la glace à qui en aurait assez pour remplacer celle qui disparaît.

                                            Bruxisme et merde de taureau

Étrange paradoxe, beaucoup de boulots parmi les plus utiles sont les moins bien payés et les plus déconsidérés. Cela veut-il dire que les mieux payés et considérés
sont les moins utiles ? C’est ce qu’affirme l’anthropologue David Graeber, qui précise que:
« La classe dirigeante s’est rendu compte qu’une population heureuse et productive avec du temps libre était un danger mortel».
D’où la constitution de milliers de ce qu’il nomme « bullshit jobs », des boulots à la con. Ces emplois inutiles pourraient disparaître sans conséquences réelles.
Quand les éboueurs cessent de travailler, il faut moins de trois jours pour qu’on s’en rende compte, ce qui n’est pas la cas des bullshit jobs. Finance, maîtrise,
marketing, management, politique… Sans même parler des techniciens payés pour limiter la durée des appareils.
Ce qui serait triste, ce serait qu’anthropologue soit aussi un bullshit job.
Les effets visibles, outre le pharamineux taux d’absentéisme et d’arrêts maladie, s’observent dans les reconversions artisanales ou dans l’agribioculture, les arts, les plongées aléatoires dans auto-entrepreneuriat, le star-upisme, les tours du monde sabbatiques ou l’exil.
Le bruxisme est la contraction involontaire des mâchoires qui produit ce bruit désagréable chez certains dormeurs. Pas besoin de dormir, parfois,  pour grincer  des dents.

Mort, où est ta victoire ?

On n’en revient toujours pas de ces cimetières écolos !…
Après le refus des députés d’interdire le glyphosate, on constate qu’ici, nos tombes sont plus saines que nos champs. Evidement, les esprits railleurs ont immédiatement hanté le sujet:

Mangez les pissenlits par la racine, ils sont bio !

les verts sont morts, les morts sont verts

Enterrons Monsanto !

Leur programme: Empoisonner les vivants, pas les morts…

Abeilles, butinez les chrysanthèmes !

Et puis l’affaire s’emballe, la ville réplique:

Le maire lui-même déclare: « Pour paraphraser un grand commentateur sportif que nous regrettons en ce début de coupe du monde :
« Après avoir vu ça, on peut mourir tranquille ! ».

Bon sang, espérons que l’affaire ne prendra pas trop d’ampleur.